Agence eSanté Luxembourg

Portail Patient et Professionnel

La plateforme de partage et d’échange de l'agence eSanté du Luxembourg.


L’Agence eSanté travaille à une meilleure prise en charge des données du patient. Pour cela, elle vise une utilisation optimale des informations dans le secteur de la santé grâce à la mise en place d’une plateforme de partage et d’échange des données comprenant le Dossier de Soins Partagé (DSP).

Elle assure également la mise en place du Schéma Directeur des Systèmes d’Information de Santé (SDSI). Celui-ci définit la stratégie nationale d’interopérabilité qui permet ainsi aux différents systèmes de santé d'interagir entre eux.

En 2013, IDO-in développe et met en place, aux côtés de l’agence eSanté Luxembourg un portail à destination des patients et des professionnels. Au-delà du portail, c’est un projet de plateforme urbanisée et évolutive qui est intégralement développé et déployé.

 

La plateforme eSanté et ses services

LES ENJEUX

  • Concevoir et développer la plateforme nationale d’échange des « données de santé »,
  • Interconnecter le dossier de santé partagé (DSP) et la plateforme,
  • Mettre en œuvre des processus de case management pour la prise en charge coordonnée et transverse des patients,
  • Définir une stratégie d’interopérabilité et de sécurité des systèmes d'information de santé

FOCUS SUR Les applications metiers

Au sein d’une Interface homogène, cohérente et spécialisée par domaine, le module de prescription de la gamme IdéoSanté permet les ordonnances :

  • médicamenteuses,
  • de dispositifs médicaux,
  • d’actes de radiologies,
  • de soins infirmiers,
  • de PSL,
  • de consultations,
  • d’examens de laboratoire,
  • etc.
Le module de prescription de la gamme Idéo Santé.

D’un point de vue technique, la plateforme est basée sur un socle orienté SOA Scalable permettant à l’agence e-santé Luxembourg de bâtir un SIS intégré et conforme aux normes nationales et internationales.

Construite en six mois exactement, la plateforme s’inscrit dans le cadre d’interopérabilité national avec la base officielle de tous les patients. Celle-ci a été importée et synchronisée dans IdéoIdentity et représente 1,2 million d’identités.

Les connecteurs XCA et XCPD, validés au Connectathon à Vienne en avril 2014, ont été déployés pour l’interopérabilité avec les pays limitrophes.