Lancement de la plateforme régionale eSanté et de télémédecine QIMED

Jeudi 03 décembre 2015

IDO-in accompagne le GCS Pays de la Loire pour le déploiement de QIMED, plateforme dédiée à la télésanté, au partage et à l’échange des données de santé du patient, en toute sécurité, en vue d’améliorer la qualité de sa prise en charge et la coordination de son parcours de santé.
 

L'Agence Régionale de Santé (ARS) et le  GCS eSanté Pays de la Loire ont choisi le consortium « IDO-in et Orange Healthcare" pour développer une plateforme régionale eSanté et télémédecine, appelée QIMED. Ce portail coopératif est mis à disposition des établissements sanitaires, médico-sociaux et des professionnels de santé libéraux de la région. QIMED permet le partage et l’échange des données de santé du patient, en toute sécurité, en vue d’améliorer la qualité de sa prise en charge et la coordination de son parcours de santé.

 

L’ARS Pays de la Loire, à l’initiative de ce projet ambitieux et structurant, a souhaité associer les professionnels de santé au choix de cette plateforme régionale d’outils mutualisés. Elle a missionné le GCS eSanté Pays de la Loire pour mener à bien cet objectif. Ce dernier est en charge du pilotage du programme et de l’accompagnement des acteurs.

Le consortium "IDO-in et Orange Healthcare" fournit, déploie et supervise l’ensemble de la solution technologique.

 

IDO-in

"Notre solution pour la plateforme QIMED repose sur un socle technique d’échange et de partage d’information de santé, basé sur la suite COVOTEMTM. C’est la clé de voute du projet : en dotant la plateforme d’un socle technique interopérable, nous créons les fondations pour l’ajout progressif de nouveaux services métier à valeur ajoutée."

 

Orange

" Orange Healthcare, entité  dédiée à la stratégie santé du Groupe Orange accompagne la  médecine en réseau dans le cadre des territoires de soins numériques. Elle met à disposition de la plateforme QIMED sa solution, Flexible Computing Santé : une offre d’hébergement de données  dédiée à la santé qui a reçu l’agrément "hébergeur de données de santé à caractère personnel" délivré par le Ministère de la Santé. "

 

Le Télé-AVC et la Télé-gériatrie sont les premiers usages déployés au sein de QIMED

 

Le Télé-AVC : l’accident vasculaire cérébral est une urgence médicale qui nécessite la mise en œuvre rapide et coordonnée d’une prise en charge adaptée. Plus de 6 300 AVC sont dénombrés par an en Pays de la Loire. Afin de réaliser un diagnostic rapide et de proposer la meilleure stratégie thérapeutique dans un délai minimal (< 4h30), la solution permet à un urgentiste d’un établissement de santé de la région d’effectuer une consultation à distance en partageant avec un neurologue les différents supports utiles (IRM, scanner, etc.). Ils peuvent ainsi échanger, via QIMED, sur la situation du patient.

Le CHU de Nantes, le CHU d'Angers, le CH de Château-Gontier et le CH de Châteaubriant seront les premiers établissements à être reliés à QIMED fin 2015. D'autres établissements le seront en 2016 : trois établissements référents AVC et quatre établissements requérants.

 

La téléconsultation en EHPAD : ce dispositif permet aux EHPAD et à leurs résidents de bénéficier de téléconsultations avec des professionnels membres de centres experts (plaies et escarres, psychiatrie, troubles du comportement, soins palliatifs…).

D’ici la fin de l’année 2016, 20 EHPAD bénéficieront de ce service. Pour certaines de ces structures, il sera opérationnel dès la fin 2015.

 

QIMED sera aussi en 2016, l'un des outils du Parcours Santé des Aînés

 

L'objectif principal est de répondre à l'enjeu de la coordination des professionnels de santé et plus largement de faciliter le travail collectif des acteurs intervenant dans le parcours de santé de la personne. Cette coordination dénommée dans QIMED « Case Management » s'appuie sur les outils nationaux du Dossier Médical Personnel (DMP) et de la Messagerie sécurisée de Santé (MSSanté).

 

L'intérêt d'une plateforme unique pour la gestion de différents usages (télémédecine et parcours de santé) est d'obtenir une vision transversale du parcours de la personne.

Cette solution offre par sa modernité et sa modularité tous les atouts d’un système d’information de santé innovant qui, dès sa conception, prend en compte non pas l’Hôpital ou la médecine de ville comme pivot du système mais la personne et tous les acteurs qui interviennent autour pour l’orienter, l’éduquer, lui prodiguer les soins nécessaires et l’accompagner.